Les paris au keno

La difficulté du keno réside dans le fait que c’est un jeu de hasard. En ce sens, il requiert énormément de chance si vous espérez un jour gagner de gros gains, d’autant plus que vous devez faire un choix parmi pas moins de 80 numéros différents. A moins donc de pouvoir tricher ou modifier le tirage au sort, il est totalement impossible d’utiliser une stratégie qui vous fera gagner le jackpot au keno.

Néanmoins, si l’on ne peut pas vous promettre la victoire à ce jeu, il est tout de même probable que vous puissiez limiter les risques de perdre votre argent. Selon la véracité de vos décisions et le type de paris que vous choisissez, vous pouvez jouer tout en bénéficiant de revenus stables grâce à un ratio gain/perte équilibré. Ci-dessous, vous trouverez des explications générales concernant la façon de miser au keno ainsi qu’une description des différents types de paris existant à ce jeu.

Le système de mise au keno

Au keno, le joueur doit sélectionner une mise avant de pouvoir utiliser des grilles comportant entre 2 et 20 numéros. Les cases numérotées sur lesquelles le joueur mise –en réalité, il les raye, sont appelées des « spots ». Ainsi, lorsque l’usager parie sur trois numéros, on dira qu’il mise sur un « three spots », lorsque l’usager parie sur quatre numéros, on parlera de « four spots ». Une fois que le joueur a fini d’effectuer les paris qu’il souhaite, on procède au tirage au sort. Puis, les résultats s’affichent à l’écran, permettant au joueur de remporter ou non des gains, ces derniers étant variables et dépendant essentiellement du montant de ses mises.

Les différents types de paris

Il y a plusieurs catégories de paris possibles au keno :

  • Mise case cochée : il s’agit d’une mise simple mais dont les probabilités de victoire sont volontairement moins élevées –vous avez moins de chances de gagner. Toutefois, en cas de victoire, vos gains peuvent être beaucoup plus importants et peuvent même être 32 000 fois supérieurs à la normale !
  • Mise contre : le joueur parie sur le fait que les numéros qu’il a coché ne seront pas tirés au sort. Le paiement des gains est de 80 contre 1 lorsque vous obtenez 15 numéros non-gagnants.
  • Mise tout gagnant : le joueur remporte la partie que si les numéros qu’il coche sont tirés au sort. Toutefois, ce dernier ne peut cocher qu’entre huit et quinze cases en utilisant ce pari.
  • Mise inférieur/supérieur : le joueur mise sur le fait que les numéros tirés seront plus susceptibles d’appartenir à la partie inférieure ou supérieure du ticket qu’il possède. Les gains peuvent être plus ou moins élevés dans cette configuration.

Maintenant que vous en avez appris un peu plus sur les paris au keno, vous pouvez continuer votre apprentissage du jeu. Pour nous, vous avez sans doute fait le plus difficile donc tout ce qui arrivera par la suite ne sera qu’une partie de rigolade pour vous. Pour que vous puissiez bien comprendre les spécificités du keno, nous avons créé tout un tas d’articles que vous pouvez retrouver simplement en cliquant sur les liens suivants :